Point sur l’avancée des travaux

[mise à jour au 18 novembre] on a réparé les listes, tout doit maintenant fonctionner normalement.

[15 novembre] Nos travaux sur le serveur se passent plutôt bien. Herbesfolles fonctionne maintentenant sur une nouvelle machine virtuelle toute propre, et d’après nos tests, tous les services fonctionnent normalement… sauf les listes de diffusion. On s’attelle à leur réparation ce week-end. Si vous découvrez d’autres problèmes, merci de nous écrire à l’adresse hanbituelle : admins@herbesfolles.org.

Travaux du 12 au 17 novembre 2014

Une fois n’est pas coutume, nous vous prévenons en avance des travaux sur herbesfolles.

Ils auront lieu du 12 au 17 novembre 2014.

Si tout se passe bien, les interruptions seront courtes et rares, mais une indisponibilité du serveur
pour plusieurs heures ou des problèmes avec certains services ne sont pas à exclure.

Nous voulons permettre à herbesfolles de fonctionner en utilisant au mieux ses capacités matérielles, ce qui diminuera le risque de blocages qu’on a eu cet été, réinstaller proprement AlternC – notre gestionnaire d’hébergement – dans une zone dédiée du serveur et y migrer les données existantes.

Brochure « Du logiciel libre à l’activisme de rue »

Une brochure qui propose une vision révolutionnaire du mouvement du logiciel libre : du logiciel libre à l’activisme de rue

Brochure : « Internet libre et serveurs autonomes »

Une brochure qui présente la démarche dans laquelle s’inscrit herbesfolles : Internet libre et serveurs autonome.

Battons nous contre la rétention de données

À l’occasion des journées mondiales d’action Freedom not Fear (« la liberté,
pas la peur »), herbesfolles.org a signé ce texte :

En tant qu’hébergeurs, la rétention des données de connexion nous est imposée par la directive 2006/24/EC de l’Union Européenne. Nous voulons sa suppression, car celle-ci instaure la surveillance préventive de toutes les communications électroniques: e-mail, appels téléphoniques et autres échanges numériques.
Imaginez que les services postaux gardent trace de toute personne vous envoyant du courrier; quand; qui; comment; oû. C’est exactement ce qui est en train de se passer sur l’Internet, en ce moment même !
En tant qu’intermédiaires techniques, nous sommes contraints de stoquer ces données liées à vos communications. Cependant, il est hors de question que nous nous transformions en auxiliaires de police. Nous entendons faire tout ce qui est en notre possible pour ne pas contribuer à cette attaque contre la vie privée, et encourageons tout le monde à jeter du sable dans cet engrenage !
Nous continuerons à nous battre contre la rétention de données de quelque manière que ce soit, et soutiendrons celles et ceux s’efforcant de faire de même !

Signataires:

  • aktivix.org
  • all2all.be
  • alterezo.be
  • blacksec.org
  • blogxpopuli.org
  • boum.org
  • cassiopea.org
  • domainepublic.net
  • effraie.org
  • espace4you.org
  • free.de
  • globenet.org
  • hacklab.dk
  • herbesfolles.org
  • immerda.ch
  • lautre.net
  • moviments.net
  • mutins.net
  • nadir.org
  • no-log.org
  • nodo50.org
  • open-web.fr
  • poivron.org
  • puscii.nl
  • rezo.net
  • riseup.net
  • samizdat.net
  • so36.net
  • squat.net
  • systemausfall.org
  • systemli.org
  • tachanka.org